Mémoire tampon

Zone de mémoire vive ou de disque utilisée pour stocker temporairement des données, notamment entre deux processus ou matériels ne travaillant pas au même rythme.
Ainsi, les données envoyées vers un périphérique (externe) sont le plus souvent stockées dans des mémoires tampon en attente de leur envoi effectif pour épargner à l’ordinateur le contretemps dû à la différence de débits entre le microprocesseur interne et les différents périphériques souvent lents.
De même, les données reçues de l’extérieur sont le plus souvent stockées dans des tampons en attente de leur traitement par l’ordinateur (pour des raisons d’efficacité, et aussi pour éviter qu’une réception de données trop rapprochées fasse que certaines, non traitées, ne soient perdues).